Le vêtement c’est un langage !

La mode n’est évidement pas essentiellement concernée par l’aspect fonctionnel de l’habillement mais plutôt par son côté expressif ou symbolique.

La mode c’est un langage que les individus peuvent utiliser pour faire des déclarations.

L’idée que nos tenues puissent exprimer nos humeurs, nos positions sociales et nos croyances est évidente.

Être à la mode c’est choisir ce que je doit faire, en fonction de mes attentes et par rapport aux autres.

Les décisions en matière de vêtements sont en effet basées sur l’évaluation individuelle et ce que les autres considèreront comme à la mode.

C’est cette coordination entre le moi et l’autre qui entraîne le vêtement comme un positionnement de notre identité.

Les vêtements sont expressifs, c’est une façon de dire qu’ils sont des signes.

Le vêtement est un signe envoyé par celui qui le porte au groupe social, au sujet de son identité.

Le médecin s’habille en médecin, le magistrat s’habille en magistrat.

La fonction sociale de l’habillement n’est donc ni la protection ni l’ornement mais plutôt l’expression d’un message.

Une tenue est choisie pour communiquer, une certaine représentation de la personne qui porte le vêtement.

Si nous disons que Pierre porte une paire de baskets avec un costume, cela signifie qu’il a la liberté d’ignorer les codes formelles contraignants.

La mode a un rôle essentiel dans la construction identitaire de l’individu, étant à la fois source de stabilité et d’instabilité, le vêtement c’est à la fois une manière d’appartenir au groupe, et aussi de s’en distinguer.

Le vêtement, est un produit de l’esthétique de l’époque, dont la caractéristique principale est de faire l’objet d’un changement.

Et vous, donc, je vous le demande,

Quel est le message que vous vous transmettez et que vous renvoyez à l’autre, dans vos tenues....